Print this page

Jumelage d'ateliers Laurent Cadilhac alias M. Rouille et Soizic Kaltex

Entre Laurent Cadilhac alias M. Rouille, à Kervillé Cap Sizun (Finistère) et Soizic Kaltex à Cantagrel, Lunac (Aveyron)...Suite à la résidence en mars 2010 au Channel, scène nationale de Calais, invités par la Compagnie 2RienMerci pour "Libertés de séjour", à partager durant un mois un mois l'atelier du Fondouk Bab El Channel... Compagnonnage artistique à 4 mains, à 20 doigts, mariant le métal et le bois, création d'une série de sculptures intitulée "Les Gens 20"...

 

... naissance d'une tribu de 20 silhouettes/personnages, pour l'exposition à l'Echomusée à Paris, du 18 novembre au 11 décembre 2011...

 

LES GENS 20

 

Sous l'égide retentissante de la compagnie 2RienMerci, nos routes ont eu la chance de se croiser sur quelques campements forains, éphémères et fougueux.
Entre autres compagnonnages, "Libertés de séjour", pendant un mois en mars 2010 au Channel de Calais, fût l'invitation espérée pour ouvrir grand un atelier commun, baptisé "Le Fondouk Bab El Channel".
L'expérience était placée sous l'aphorisme de Goethe : "Pour vivre heureux? Voyager avec deux sacs; l'un pour donner, l'autre pour recevoir..."
Nous nous y sommes donc exercés. Nous nous sommes reconnus et élus dans cet antre poétique, cet Athanor bouillonnant d'équilibristes...
Ce rendez-vous fût bien "L'aventure humaine et artistique inattendue"... attendue!
Étincelles de pistes, frottements lumineux, actives répercussions, fontes d'inspirations en cascades, bousculades fraternelles, sacrées rencontres aux sommets résonnants. De quoi édifier, affûter les outils, disculpter et devenir meilleurs oeuvriers nomades.
De quoi alimenter le Feu et forger le Grand Enthousiasme, celui qui conduit, éclaire et trace la voie à la belle étoile foraine...
Encore et encore, de quoi engendrer des "petits"...
De là, notre envie réitérée de se défier à la "combustion de deux langages", comme dit Denis Lavant, celui du métal et celui du bois. D'ici, notre bon vouloir pour entrer dans la valse à 5 temps de ces matières, pour les laisser aller avec soi, en nous, les ouvrager à 4 mains, les sertir chaleureusement.
Tango-maïeutique des maillets et des marteaux. La flamme et la gouge glissent entre les spirales et les veines, soufflent les courbes, sollicitent les matériaux en genèse, soudent les tempos et la fibre.
Nous voilà partis en fabrication d'une série de sculptures, une troupe de silhouettes, de types, de personnages immanents, parents du théâtre: "LES GENS 20"*...
Gens de peu essentiels, hommes sans importance que celle qu'on leur donne; double derviche, hommes-poissons ordinaires, chimères et symbioses, hommages à quelques figures amies et autres comparses de caractère....
On en veut une tribu de 20, comme les 20 doigts de la main.Réponse détonante au G20, proclamé "forum économique qui vise à favoriser la concertation internationale à travers un dialogue élargi à des puissances montantes"...
Fallait pas nous prendre au jeu de la langue de bois-métal, voici "Les Gens 20", une compagnie poétique, une théorie non sans humour, dédiée, elle, au commerce à but récréactif.
Une union vouée à l'échange non pas concupiscent, mais bénéficient. Pas un gouvernement, mais une gouverne, comme éthique au voyage.
Exercice de connaissance et d'apprentissage avec humilité, cette sculpture in vivo** prend et donne corps aux imaginaires partagés, érigés en émotions incarnées, déroutés jusqu'à nous surprendre, transformer, nous transporter...
Gai savoir à l'horizon, qui n'en finit pas de reculer à l'avancée du sculpteur-voyageur!

 

Annexes:
* LA TRIBU DES GENS 20...

Académie, acoquinement, affluence, afflux, agglomérat, agglomération, agglutination, agrégation, alliance, amas, amicale, aréopage, armada, armée, ascendance, assemblée, assises, association, attroupement, Ballet, bamboche, banc, bande, banquet, bataillon, bloc, bordée, branche, brigade, brigue, bringue, brochette, Cabale, camaraderie, camarilla, campement, caravane, cartel, caste, cellule, centralisation, cercle, cénacle, chaîne, chambrée, chapelet, chapelle, charivari, cheptel, choeur, chorale, choryphée, clan, classe, clique, club, coalition, cohabitation, cohorte, collectif, collectivité, collège, colloque, colonie, colonne, comice, comité, communauté, commune, compagnie, compagnonnage, compérage, concorde, confédération, confrérie, conglomérat, congrès, congrégation, conjuration, conscription, conseil, convention, coopérative, cordée, corporation, corps, cortège, coterie, cour, couvée, crèche, Descendance, défilé, division, dynastie, Ensemble, entente, entraide, envol, escadron, escorte, escouade, essaim, ethnie, expédition, école, écurie, église, équipage, équipe, équipée, Faction, famille, fanfare, farandole, fédération, file, filiation, Filière, flanquée, flopée, flot, foultitude, fourmilière, fournée, foyer, fraternité, fratrie, front, Gang, garde, généalogie, génération, gotha, grappe, grouillement, groupe, groupuscule, guilde, Harde, harmonie, horde, Junte, Légion, lignage, lignée, ligue, lobby, loge, Maffia, maisonnée, manifestation, marée humaine, marmaille, masse, meute, méharée, ménagerie, mêlée, migration, milice, minorité, multitude, mutualité, Nation, nébuleuse, nichée, nuée, Orchestre, ordre, organisation, Palanquée, parenté, parti, partouze, peloton, pena, peuplade, peuple, pèlerinage, phalange, phalanstère, piétaille, plèbe, pléthore, poignée, populace, population, populo, portée, pouponnière, pow-wow, procession, promotion, Queue-leu-leu, Racaille, ramassis, rang, rang d'oignons, rangée, rapprochement, rassemblement, regroupement, rencontre, régiment, réseau, réunion, ribambelle, ripaille, ronde, ruche, Salon, section, séminaire, smala, société, sommet, souche, suite, symposium, syndicat, Tablée, tas, théorie, tohu-bohu, tribu, tripotée, troupe, troupeau, Union, unité, univers, Vague humaine, vénerie, voiturée...

** LA SCULPTURE DE SOI / Michel Onfray
«La zone où sont pratiquées les actions de l'artiste enseigne sur ce que peuvent être des transfigurations appliquées au domaine de l'existence singulière et de la vie quotidienne.
Les nouvelles possibilités de biographie sont ainsi déterminées, du moins elles sont essayées, testées, expérimentées...
Pratiques que j'assimile à la sculpture : les corps, le temps, les gestes, les mots, les actions, l'espace, le réel tout entier sont considérés comme des matériaux...
Le désir devient le moteur de l'action et il génère une interactivité, une dynamique animant le réel d'un flux poétique. Sculpteurs d'opportunités donc, ou modeleurs des formes prises par les relations entre les individualités.
La matière de ces artistes-là est la richesse humaine, la diversité du réel dans ses modalités, la potentialité de sujets conséquents, inventifs - leur propre destin enfin réapproprié...
Nomade en diable, l'homme de la dépense jubile dans la circulation, le flux... Le feu qui consume ne vise pas la cendre, mais l'énergie dégagée, la royauté de la lumière qui embrase. La fournaise comme ambiance, l'éclat comme mode d'apparition.
Ce que veut le prodigue, c'est la métamorphose de sa propre existence en territoire permettant l'expérimentation pour des myriades d'actualisations. Le probable devient effectif et réel par la dépense qui est mode de révélation...
La volonté esthétique vise l'oeuvre ouverte... Jamais terminée, toujours en mouvement, obéissant à sans cesse plus de sollicitations, elle ne se fige à aucun moment... Le dispendieux, on s'en doute, est du côté de l'Autre et de la Différence...»


"Les Gens 20" final/2010-11

Cliquez sur une vignette pour agrandir. Cliquez sur le bouton "Close" pour revenir.

En voir plus de gens 20...

Site de Laurent CADILHAC : www.laurentcadilhac.fr

 


Page précédente: Carnet de voyage géant
Page suivante: plus de gens 20